Accueil du site > Presse et Grand Public > Communiqués de presse > Un bras du Nil aujourd’hui disparu a facilité la construction des pyramides (...)

Résultat scientifique Surfaces continentales

Un bras du Nil aujourd’hui disparu a facilité la construction des pyramides de Gizeh

Mardi 29 novembre 2022

Une nouvelle étude franco-égyptienne, dont certains des auteur(e)s travaillent dans un laboratoire du CNRS-INSU, décrit les conditions environnementales qui ont favorisé la construction des pyramides de Gizeh. Surplombant la rive ouest du Nil, les pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos ont été édifiées entre 2686 et 2160 avant notre ère par des ingénieurs égyptiens qui ont exploité un bras aujourd’hui disparu du fleuve pour transporter des matériaux vers le chantier de construction. À travers des grains de pollen extraits de carottes sédimentaires provenant de la plaine fluviale à l’est des pyramides, l’équipe a pu reconstituer 8000 ans d’histoire environnementale. L’étude démontre que le niveau du Nil était plus élevé pendant la période humide africaine (African Humid Period), culminant à son niveau le plus haut vers 3550 avant notre ère. Les auteurs suggèrent qu’une baisse fluviale après la fin de la période humide africaine, en réponse à l’aridification progressive de l’Afrique de l’Est, a transformé une ancienne branche du Nil, située au pied du plateau de Gizeh, en un chenal attractif pour le transport de matériau de construction au cours du cinquième millénaire. Selon les auteurs, ces découvertes offrent un aperçu des conditions environnementales et climatiques qui ont favorisé la construction d’une des sept merveilles du monde.

Laboratoires CNRS impliqués

  • Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE – OSU Pythéas)

Tutelles : AMU / CNRS / IRD / INRAE / Collège de France

  • Travaux et Recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés (TRACES)

Tutelles : CNRS / Ministère de la culture / Université Toulouse Jean Jaurès / EHESS / INRAP

  • Thésoriser et modéliser pour aménager (ThéMA)

Tutelles : CNRS / COMUE Université Bourgogne-Franche-Comté

  • Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE)

Tutelles : AMU / Avignon Université / CNRS / IRD

Contact

Hadeer Sheisha, Doctorante au CEREGE

Image d’article : Grande Pyramide de Gizeh. © N. Marriner, 2019

Voir en ligne : Le communiquué sur le site de l’INSU

Pour en savoir plus...

Nile waterscapes facilitated the construction of the Giza pyramids during the 3rd millennium BCE – PNAS Sheisha H., Kaniewski D., Marriner N., Djamali M., Younes G., Chen Z., El-Qady G., Saleem A., Véron A., Morhange C. https://doi.org/10.1073/pnas.2202530119.