Suivi du panache de dilution des eaux du Rhône

L’influence du Rhône se fait sentir jusqu’en baie de Marseille où des eaux dessalées provenant du fleuve peuvent être retrouvées dans la baie durant plusieurs jours (persistant dans le cas de crues), ou plus sporadiques dans le cas du décalage du panache vers l’Est sous l’effet du vent ou de tourbillons. L’apport de sels nutritifs par les eaux du fleuve permet alors le développement des populations phytoplanctoniques.

Afin de suivre la dérive du panache du Rhône vers l’est (baie de Marseille et site SOMLIT), des capteurs de température, de salinité et de pression (sonde STPS de marque NKE) ont été installés en sub-surface sur des bouées de signalisation sur le littoral entre l’embouchure du Rhône et la baie de Marseille Les données issues de ce réseau de STPS fournissent une image nouvelle sur la dérive en surface des eaux du Rhône et notamment sur l’amplitude temporelle des panaches d’eau dessalés qui peuvent atteindre la baie de Marseille et le point SOMLIT. Les données sont pour le moment intégrées dans une base locale du MIO.

JPEG - 63.1 ko