Accueil du site > Presse et Grand Public > Communiqués de presse > Réconcilier l’histoire des vents et des pluies de la mousson au (...)

Résultat scientifique Terre Solide Océan Atmosphère

Réconcilier l’histoire des vents et des pluies de la mousson au Miocène

Mardi 19 avril 2022

La mousson d’été est un phénomène climatique majeur en Asie du Sud, dont les origines et l’évolution passée restent débattues. Elle s’exprime aujourd’hui par de fortes pluies sur le continent pendant l’été, associées à des vents intenses qui remontent le long des côtes Est-africaines et génèrent des remontées d’eau froides dans l’océan côtier (upwelling) qui favorisent la production biologique. L’évolution de cette production biologique au cours du temps, déduite à partir de l’analyse de carottes sédimentaires prélevées du fond des océans, est utilisée pour comprendre l’évolution des vents de la mousson passée. Les informations issues des carottes indiquent la mise en place des vents de la mousson moderne y a environ 13 millions d’années. Toutefois, les enregistrements continentaux indiquent l’existence de pluies saisonnières et intenses, typiques de la mousson en Asie du Sud, depuis au moins 40 millions d’années.

A l’aide du modèle de Système-Terre français IPSL-CM5A2 et du modèle de biogéochimie océanique PISCES, récemment adaptés pour l’étude des paléoclimats, un panel de simulations numériques a permis d’évaluer le lien entre l’évolution des vents et des pluies de mousson, des upwelling et de la géographie au cours du Miocène (entre -23 et -5 millions d’années). Les résultats obtenus montrent que la chronologie de l’évolution des vents et des précipitations est contrôlée par l’histoire géologique de différents reliefs autour de l’océan Indien, et suggèrent que les chronologies discordantes enregistrées dans l’océan et sur les continents traduisent la mise en place en deux temps du système de mousson moderne. Ainsi, les pluies intenses et saisonnières qui existent depuis au moins 40 millions d’années sont modulées par la formation du relief dans la région himalayenne. La distribution actuelle des vents et les upwelling se mettent en place vers 13 millions d’années, en réponse à la formation de relief à l’Est de l’Afrique et dans la région de l’Iran, et à la fermeture du passage maritime reliant l’océan Indien à la mer Méditerranée (passage de la Tethys).

Simulations

En savoir plus

Neogene South Asian Monsoon Rainfall and Wind Histories diverged due to topographic effects – Nature Geoscience (2022)

Sarr, A-C., Donnadieu, Y., Bolton, C., Ladant, J-B., Licht, A., Fluteau, F., Laugié, M., Tardif, D., Dupont-Nivet, G.

https://doi.org/10.1038/s41561-022-00919-0

Contact

Anta-Clarisse Sarr, Chercheuse d’Aix-Marseille Université au Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE) / OSU Pythéas

Crédit photo : Crue de mousson sur la Kali Gandaki au Népal central © Christian FRANCE-LANORD/INSU/CNRS Photothèque

Voir en ligne : L’actualité sur le site de l’INSU