Accueil du site > Presse et Grand Public > Sciences participatives > Observatoire des Saisons Provence (ODS Provence)

Observatoire des Saisons Provence (ODS Provence)

L’ODS Provence est une déclinaison régionale d’un programme national de sciences participatives, l’Observatoire Des Saisons. Ce programme invite les citoyen(ne)s à récolter des données sur la phénologie (étude des rythmes saisonniers) des organismes à l’aide d’un protocole scientifique simple et accessible à tou(te)s.

ODS Provence : Participez à un programme de recherche scientifique sur le changement climatique

L’Observatoire Des Saisons, un programme national de sciences participatives, a été créé en 2007, à l’initiative d’une chercheuse, Isabelle Chuine (CEFE/ CNRS). Ce programme s’intéresse à la phénologie des organismes, c’est-à-dire l’étude de l’apparition d’évènements périodiques de leur vie, liés aux variations saisonnières du climat. Chez les plantes, l’apparition des feuilles ou des fleurs par exemple sont des évènements phénologiques.

Puisque la phénologie dépend fortement des conditions climatiques (températures, précipitations), elle est un bon outil d’étude pour comprendre les effets du changement climatique sur les espèces et les écosystèmes. En participant à l’ODS, les observateur(rice)s récoltent des données phénologiques (dates) qui sont ensuite transmises à la communauté scientifique. Participer à l’ODS c’est donc contribuer pleinement à un programme de recherche !

A l’échelle nationale, l’ODS est animé et coordonné par une association, Tela Botanica.

En 2015, une déclinaison régionale, l’ODS Provence, a vu le jour sur une idée du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, en partenariat avec l’Académie Aix-Marseille et l’IMBE. Des espèces végétales à répartition provençale ont été ajoutée à la liste ODS : Astragale de Marseille (Astragalus tragacantha), Arbre de judée (Cercis siliquastrum), Genêt d’Espagne (Spartium junceum) et Micocoulier (Celtis australis).

D’abord destiné à un réseau de collèges du département, cette déclinaison est désormais ouverte à l’ensemble des citoyen(ne)s de la région. En Provence, le réseau d’observateur(rice)s compte plus de 180 particuliers, 43 établissements scolaires et 14 associations.

Voir en ligne : Article sur l’ODS Provence sur le site de l’IMBE