Accueil du site > Presse et Grand Public > Communiqués de presse > La stabilité des plateformes de glace de la péninsule Antarctique mise à (...)

Environnement, Terre

La stabilité des plateformes de glace de la péninsule Antarctique mise à l’épreuve des rivières atmosphériques

Jeudi 14 avril 2022

Selon une nouvelle étude menée par des scientifiques [1] de l’Université Grenoble Alpes, du CNRS, de Sorbonne Université et d’Aix-Marseille Université, ainsi qu’au Portugal, en Belgique, en Allemagne et Norvège, les rivières atmosphériques les plus intenses provoquent des conditions extrêmes qui déstabilisent les plateformes de glace de la péninsule Antarctique. Leur étude sera publiée dans la revue Communications Earth & Environment le 14 avril 2022.

Bibliographie

Intense atmospheric rivers can weaken ice shelf stability at the Antarctic Peninsula

Jonathan D. Wille, Vincent Favier, Nicolas C. Jourdain, Christoph Kittel, Jenny V. Turton, Cécile Agosta, Irina V. Gorodetskaya, Ghislain Picard, Francis Codron, Christophe Leroy-Dos Santos, Charles Amory, Xavier Fettweis, Juliette Blanchet, Vincent Jomelli, Antoine Berchet. Communications Earth & Environment, le 14 avril 2022.

Contact

Vincent Jomelli, Chercheur CNRS au centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (CEREGE) / OSU Pythéas

Voir en ligne : La brève sur le site du CNRS

Notes

[1Laboratoires impliqués :

Institut des géosciences de l’environnement (CNRS/IRD/UGA)CESAM - Centre for Environmental and Marine Studies, Department of Physics, University of Aveiro, Portugal

Institute of Geography, Friedrich–Alexander University, Erlangen, Germany

Arctic Frontiers AS, Tromsø, Norway

British Antarctic Survey, Cambridge, UK

Laboratory of Climatology, Department of Geography, University of Liège, Liège, Belgium,

Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CNRS/CEA/UVSQ)

Laboratoire d’océanographie et du climat : expérimentations et approches numériques (CNRS/IRD/MNHN/Sorbonne Université)

Centre européen de recherche et d’enseignement de géosciences de l’environnement (AMU/CNRS/IRD/Inrae)