Interview Métiers de Science

Jeff Mauffrey

Maitre de Conférences en écologie au LPED.

Parlez-nous de votre environnement professionnel…

Je m’appelle Jeff MAUFFREY et je suis Maître de Conférences en écologie au LPED, unité mixte de recherche entre l’IRD et l’université d’Aix Marseille qui focalise ses recherches pluridisciplinaires sur les interactions entre l’homme et son environnement.

Quel cursus universitaire (autre) avez-vous suivi ?

Après mon BAC C, j’ai suivi une classe préparatoire (Math Sup/Spé Bio – aujourd’hui BCPST) au lycée Thiers (Marseille) pour intégrer l’ENS Lyon (Licence de Biologie Cellulaire et Moléculaire, Maîtrise de Biologie des Organismes et des Populations) et poursuivre en DEA (aujourd’hui M2) d’écologie (Biodiversité, Ecologie et Evolution) à Montpellier II. Mon doctorat s’est aussi déroulé à Montpellier II à l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier.

Pourquoi avez-vous choisi de devenir chercheur ?

En tant que fils d’enseignant j’ai toujours été passionné par la transmission du savoir et c’est un luxe de pouvoir à la fois le produire et l’enseigner. J’ai découvert l’écologie au fur et à mesure de mon cursus universitaire et j’estime qu’elle n’est pas suffisamment enseignée, diffusée et maîtrisée par les citoyens, c’est pourquoi je m’y emploie modestement.

Qu’aimez-vous dans la science ?

L’attrait de la science pour moi réside premièrement dans l’excitation de la découverte, la description de la nouveauté. En outre au sein du LPED, la science se décline dans sa diversité de disciplines et il est passionnant de croiser les regards issus des sciences du vivant avec ceux des sciences humaines et sociales. Finalement l’approche systémique me motive particulièrement.

Que faites-vous au quotidien ?

Il serait mentir de ne réduire le quotidien qu’aux missions de terrain dans des contrées paradisiaques ainsi qu’au travail de mesure des spécimens ou encore à l’analyse des données de piégeage et la restitution sous la forme de cours passionnants... ce serait occulter une grande part de tâches administratives fastidieuses qui nous occupent bien trop souvent.

Quels sont vos projets de recherche pour 2014 ?

J’encadre actuellement une thèse sur les champignons potentiellement pathogènes des oiseaux anthropophiles en collaboration avec des collègues médecins et cela m’amènera en 2014 à échantillonner des fientes de moineaux, pigeons, mésanges et goélands dans différents contextes urbains et analyser la structure et composition de ces communautés mycéliennes.

Une source d’inspiration, un bouquin, un film ?

Afin d’éclairer la vision systémique qui me passionne en science, je ne peux que conseiller aux twitters de lire « De l’inégalité parmi les sociétés humaines » ou en anglais « Guns, germs and steel » de l’écologue-géographe Jared Diamond, une lecture large échelle, spatiale et temporelle sur l’évolution des sociétés humaines et ce qui a pu participer à déterminer leur trajectoire.