Accueil du site > Presse et Grand Public > Diffusion de la culture scientifique > Actualités > Histoire de l’astronomie à Marseille et en Provence, de Pythéas à (...)

Conférence grand public

Histoire de l’astronomie à Marseille et en Provence, de Pythéas à aujourd’hui

Mercredi 15 mars 19:30-21:30

Intervenant

Michel MARCELIN est astrophysicien, directeur de recherche émérite CNRS au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille. Il est membre de l’Académie des Sciences, Lettres & Arts de Marseille.

Il a fait l’essentiel de sa carrière à l’Observatoire de Marseille dont il a été directeur adjoint de 1996 à 2000. Spécialiste de la rotation des galaxies, il a observé avec de nombreux télescopes : dans le Caucase, en Arménie, à Hawaï, au Chili, et en Haute-Provence. Il a été président de la section « Système solaire et univers lointain » du comité national de la recherche scientifique, de 2012 à 2016, puis chargé de mission scientifique auprès du haut conseil pour l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, de 2017 à 2021.

Il participe activement à la diffusion des sciences par des conférences grand public et des expositions, il a publié plusieurs ouvrages destinés au grand public. Son dernier ouvrage, Cosmographie, a été récompensé par le prix André Brahic du livre d’astronomie jeunesse 2022 décerné par la revue Ciel & Espace.

Résumé

JPEG - 52.8 ko
Télescope de Foucault de 80 cm
Crédit : Michel Marcelin / LAM

L’astronomie institutionnelle dans notre région a vraiment commencé en 1702 à Marseille, avec l’observatoire des Accoules, mais Pythéas avait déjà fait des mesures astronomiques trois siècles avant JC. L’observatoire de Marseille s’est installé au plateau Longchamp en 1864, avec le télescope de Foucault de 80 cm qui était alors le plus grand du monde avec un miroir en verre argenté.

JPEG - 28.1 ko
Télescope de 1,93 m OHP
Crédit : Michel Marcelin / LAM

Les capacités d’observation se sont accrues avec la création de l’observatoire de Haute Provence en 1937, on y a installé de nombreux télescopes, dont le télescope de 1,93 m (en 1957) qui a permis la découverte de la première exoplanète en 1995.

JPEG - 35.3 ko
Very Wide Field Camera
Crédit : Michel Marcelin / LAM

Mais il ne faut pas oublier l’astronomie spatiale, avec la création du LAS (Laboratoire d’Astronomie Spatiale) par Georges Courtès, en 1965. Ce laboratoire a grandement contribué aux débuts de l’astronomie spatiale française. En 2000, le LAS a fusionné avec l’Observatoire pour donner le LAM (Laboratoire d’Astrophysique de Marseille) qui est installé au Technopôle de Château Gombert, il est impliqué dans de nombreux projets internationaux, au sol et dans l’espace.

Mercredi 15 mars 2023 - 19h30

Astronomes Amateurs Aixois Observatoire de Vauvenargues AAAOV ENSAM - Arts et Métiers ParisTech Amphi 3 (J001), 2 Cours des Arts et Metiers - 13100 Aix-en-Provence

Informations

Conférence gratuite mais réservation obligatoire.

Lieu : ENSAM - Arts et Métiers ParisTech
Adresse :

Amphi 3 (J001), 2 Cours des Arts et Metiers - 13100 Aix-en-Provence