Inscription Administrative

Inscription ou réinscription OSU Institut Pythéas

Inscription Administrative (IA) pour les Masters de l’OSU Institut Pythéas - Master SET & Océanographie Mis à jour le mardi (...)
Accueil du site > Presse et Grand Public > Diffusion de la culture scientifique > Actualités > Datations absolues et en continu : un défi en sciences de la planète

Des temps et des sciences

Datations absolues et en continu : un défi en sciences de la planète

Dans le cadre de notre nouveaux cycle Des temps et des sciences, nous vous proposons 3 conférences dont la première portera sur Datations absolues et en continu : un défi en sciences de la planète.

Intervenant

Didier L. Bourlès, Professeur Aix-Marseille Université au CEREGE - OSU Institut Pythéas (CNRS/AMU/IRD)

En sciences de la Terre, la plupart des méthodes de datation absolue s’appuient sur la présence dans un type de minéral donné d’un élément radioactif en concentration suffisante pour permettre la mesure de sa concentration et/ou de celle de ses produits de désintégration. Les dépôts le contenant peuvent dès lors être datés, l’âge des couches intermédiaires étant interpolé en faisant l’hypothèse forte d’un taux de sédimentation constant. Les limitations de ces datations discrètes ont pu toutefois être dépassées par la mise en œuvre des méthodes basées sur la décroissance radioactive du nucléide cosmogénique 14C. Néanmoins, ce dernier a ses propres limites liées, d’une part, à la nécessaire présence de matière organique dans l’échantillon à dater, et, d’autre part, à sa période radioactive qui n’est que de 5 730 ans et limite son intervalle d’applicabilité aux derniers 50 000 ans. Toutefois, au cours des 30 dernières années, le développement de la technique de spectrométrie de masse par accélérateur (SMA) a rendu possible la détection et la mesure de la concentration d’autres nucléides cosmogéniques de période significativement plus longue dans divers types de substrat, étendant le domaine d’applicabilité de la datation absolue et en continu à tous les environnements et jusque vers 15 millions d’années. Les possibilités ainsi offertes ont notamment été exploitées pour tenter de préciser les étapes importantes de l’évolution des hominidés.

Mardi 28 mars 2017 - 17h

BMVR Alcazar - Auditorium

Lieu : BMVR Alcazar - Auditorium
Adresse :

Cours Belsunce
13001 MARSEILLE