#HistoiredeScience

Cuve à vide

Années 1970

La cuve à vide de 7 m3 dans le bâtiment des essais (dit T4) du LAS. Les cuves à vide servent à simuler l’environnement spatial afin de tester les instruments et de s’assurer du bon fonctionnement dans l’espace. Crédit : Service photo du LAS.

Mise en service : 2014

Erios, cuve à vide de 45 m3 du LAM. Avec la conception d’instruments toujours plus grands pour voir toujours plus, toujours plus loin, les moyens d’Assemblage, d’Intégration et de Test (AIT) des systèmes optiques spatiaux doivent sans cesse être mis à niveau et renouvelés. Pour s’affranchir, lors des tests, des vibrations induites par le bâtiment, le banc optique situé dans la cuve, repose directement sur une masse sismique de 100 tonnes, asservie dynamiquement. Cette masse a été prévue dès la conception du laboratoire, en prévision de l’accueil d’ERIOS. Crédit : LAM.