#VendrediLecture

Archéologie et histoire en territoire arlésien

Mélanges offerts à Jean Piton

Auteurs

Sous la direction de David Djaoui et Marc Heijmans Pierre Müller (Préfacier), Fabrice Denise (Préfacier)

Avec les contributions de : Jean-Paul Ambrosi, Valérie Andrieu-Ponel, Sébastien Barberan, Titien Bartette, Marine Bayle, Jean-Marc Bernard, Laurent Beteille, Fabrice Bigot, Michel Bonifay, Carine Cenzon-Salvayre, Alain Charron, Laurent Chrzanovski, Fabrice Denise, David Djaoui, Aline Doniga, Guillaume Duperron, Isabelle Figueiral, Danièle Foy, Vassiliki Gaggadis-Robin, Alain Genot, Pauline Gohier, Frédéric Guibal, Sandra Greck, Marc Heijmans, Delphine Isoardi, Corinne Landuré, Susanne Lang-Desvignes, Juliette Langlois, Nicolas de Larquier, Agnès Lattuati-Derieux, Philippe Leveau, Luc Long, Sabrina Marlier, Elodie Martin-Kobierzyki, Frédéric Marty, Fabienne Médard, Philippe Mellinand, Tomoo Mukaï, Pierre Müller, Mongi Nasr, Cees Passchier, Richard Pellé, Fréderic Raynaud, Delphine Remeau, Rémi Rêve, Françoise Rey, Catherine Richarté, Éric Rieth, Philippe Rigaud, Lucien Rivet, Marie-Pierre Rothé, Lionel Roux, Sylvie Saulnier, Claude Sintès, Gül Surmelihindi, Richard Sylvestre, Margaux Tillier, Soizic Toussaint, Jean-Christophe Tréglia, Philippe de Viviés .

Résumé

Ce recueil de Mélanges offert à notre ami et collègue Jean Piton est assez naturellement consacré à l’Archéologie et l’Histoire en territoire arlésien. Si toutes les thématiques abordées dans cet ouvrage portent son empreinte, c’est précisément parce que Jean Piton a prospecté, sondé et fouillé l’ensemble du territoire arlésien, que ce soit lors de fouilles terrestres, sous-marines ou encore subaquatiques. A l’instar de ses connaissances céramologiques, la chronologie de ce volume s’étend de la préhistoire à l’époque moderne. Si aujourd’hui les céramologues ont plutôt tendance à être ultraspécialisés sur une période ou encore sur une thématique précise, Jean fait partie d’une génération où l’on apprenait " sur le tas n. Cet autodidacte acharné a ainsi fait toute sa carrière au sein du service archéologique des Musées d’Arles, où il est devenu l’un des connaisseurs les plus réputés de la céramique antique et médiévale. Accueillant pendant des années de nombreux chercheurs, et dispensant avec beaucoup de générosité son savoir et son expertise, sans en attendre pour autant une participation éditoriale, Jean a su tisser un réseau d’amitié dont l’importance du volume témoigne. On trouve ainsi dans cet ouvrage, de près de 700 pages, pas moins d’une trentaine d’articles très richement illustrés et rédigés par soixante-deux auteurs. Il n’est pas étonnant que la majorité des textes se rapporte à des dossiers de céramologie, qu’il s’agisse d’études de mobiliers issus de fouilles récentes arlésiennes, de types particuliers de céramiques, ou encore d’autres objets conservés dans la riche collection du Musée départemental Arles antique. Ce recueil est aussi l’occasion de publier des études complètes de quelques sites arlésiens inédits. Bien que les responsables de ce volume aient voulu initialement limiter les contributions à la ville d’Arles et son territoire durant l’Antiquité, certains auteurs n’ont pas hésité à explorer les limites de la civitas, déjà très vaste, ou à faire quelques incursions vers des périodes plus récentes.

Avec la participation de Frédéric Guibal et Valérie Andrieu-Ponel de l’IMBE pour un article portant sur L’ épave Arles-Rhône 5, un nouveau chaland gallo-romain.

Voir en ligne : Editions Mergoil