Accueil du site > Recherche > Colloques > 4ème Congrès Mondial sur la Résilience

4ème Congrès Mondial sur la Résilience

Pratiques basées sur la résilience

Depuis que le mot résilience fut utilisé, il y a deux mille ans, dans le champ juridique, lors de procès relatés par Cicéron et Sénèque le Père, la métaphore du « rebondissement » a été adoptée dans de nombreux domaines. En effet, la résilience intéresse les chercheurs et les praticiens de champs épistémiques très différents : psychologie et psychiatrie, écologie et socio écologie, travail social, réadaptation, éducation, fonctionnement des organisations, science des matériaux, économie, culture, droit et relations internationales.

L’intérêt porté à la résilience et l’important volume de résultats de recherches accumulé au cours des années tendent à structurer actuellement une science de la résilience, conçue comme la science du fonctionnement des systèmes complexes soumis à des perturbations. Parallèlement, la résilience psychologique – qui a connu un énorme développement – fascine et, en même temps, intrigue par la dissonance entre sa complexité et le fait d’être le résultat d’un processus impliquant des facteurs qui n’ont rien d’exceptionnel. Cela entraîne, parfois, une banalisation de la résilience.

Si le développement d’une science de la résilience conduit à des théorisations souvent accessibles uniquement à un cercle restreint de spécialistes, la banalisation est à l’origine de formulations de type concept « parapluie », concept « à géométrie variable », voire même « terme fourre-tout ». Ces deux tendances opposées expliquent, en bonne partie, le caractère récurrent de la question : « à quoi sert la résilience ? ».

Pour apporter des réponses à cette question, Resilio – Association internationale pour la promotion et la diffusion de la recherche sur la résilience – organise le Quatrième congrès mondial sur la résilience.

Du jeudi 28 au samedi 30 juin 2018

à Marseille (France), en partenariat avec l’Université Aix-Marseille.

À cette occasion, des chercheurs et des praticiens de tous les domaines où est utilisé le concept de résilience pourront échanger sur les pratiques professionnelles basées sur le concept résilience, dresser un bilan des « savoir-faire » disponibles, discuter de comment la théorie de la résilience a modifié leurs pratiques et déterminer les directions futures de travail.

Ce congrès a été préparé par un comité scientifique, sous la double présidence de
Serban Ionescu, Professeur émérite de Paris 8, St Denis, Professeur associé de Trois Rivières au Canada, professeur associée de Bucarest, Hubert Mazurek, Directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le développement, ex-directeur du Laboratoire « Population Environnement Développement ».

Lieu : Palais du Pharo
Adresse :

58 Boulevard Charles Livon, 13007 Marseille

Voir en ligne : Site du congès