Prochain évènement...

L’étude de la surface de Mars avec le rover Curiosity

Mercredi 24 mai 10:30-12:00, Amphithéâtre du CEREGE - Dans le cadre des Grands Séminaires du CEREGE, Nicolas Mangold (...)
Accueil du site > Presse et Grand Public > Diffusion de la culture scientifique

Diffusion de la culture scientifique

Les équipes de l’Institut attachent une importance particulière à l’accompagnement d’activités pédagogiques menées par des enseignants du primaire et du secondaire et mettent à leur disposition des outils leur permettant de se familiariser avec leurs univers scientifiques. Par exemple, en astronomie, l’Institut Pythéas accompagne le projet du Rectorat et de l’Académie d’Aix-Marseille intitulé « A la découverte de l’Univers » en mettant à disposition des enseignants des télescopes, des jumellesEn géosciences, dans le cadre du programme national « Sismo à l’Ecole » les élèvent s’initient sur des appareils réellement intégrés et exploités dans le réseau de surveillance sismique national.

Les chercheurs et ingénieurs de l’Institut Pythéas ont également pour ambition de partager avec un large public la fabuleuse aventure scientifique et technique qu’ils vivent au quotidien. Ainsi, le service communication et les équipes scientifiques et techniques de l’Institut Pythéas organisent de nombreuses manifestations, des expositions, participent à de multiples événements et programmes de conférences pour aller à la rencontre des publics. Et, afin de faire découvrir les recherches des scientifiques de l’Institut à de nouveaux publics, l’équipe communication développent régulièrement de nouvelles collaborations avec par exemple le monde artistique pour la réalisation de projet alliant l’art et la science ou avec le monde du multimédia pour initier des projets reposant sur l’utilisation de nouveaux modes de communication.

Dans cette même logique de « partage des connaissances » afin de bien montrer que l’avancée des connaissances s’enracine dans la continuité de l’histoire, l’Institut Pythéas s’attache à conserver et à valoriser ses riches fonds patrimoniaux – des herbiers de l’IMBE au musée paléontologique du CEREGE en passant par l’exceptionnel fonds d’instruments anciens de Marseille et de l’OHP.