Prochain évènement...

Tackling the scale problem in hydrology using environmental tracers

Jeudi 6 juillet 10:30-12:00, Amphithéâtre du CEREGE - Peter Cook, chercheur en hydrogéologie, spécialiste des eaux (...)
Accueil du site > Presse et Grand Public > Communiqués de presse

Communiqués de presse

  • La comète « Tchouri » aurait mis plusieurs millions d’années à se former

    Les conditions de formation des comètes demeurent encore méconnues. Ces objets se sont agglomérés soit à partir de blocs de constructions directement formés dans la nébuleuse protosolaire, soit d’après des débris provenant de la destruction de plus gros corps parents. Dans ces conditions, l’équipe a simulé l’influence du chauffage (...)
  • Rosetta : de nombreux changements détectés à la surface de la comète 67P/Churyumov-Gersimenko

    Les comètes, résidus de la période d’accrétion des planètes, contiennent des informations primordiales pour comprendre comment les planètes se sont formées et comment la vie a pu se développer sur Terre. Les comètes qui ont survécus depuis la formation du système solaire ont été affectées par de nombreux processus, dont en particulier (...)
  • Un regard détaillé sur des galaxies naissantes

    La naissance et les premiers instants de l’évolution des galaxies – comme notre Voie Lactée – dans les quelques centaines de millions d’années après le Big Bang est encore largement inaccessible aux moyens d’observation actuels. Ces dernières décennies, des galaxies ont pu être observées jusqu’à l’époque dite des « Ages Sombres », (...)
  • La toile cosmique dans l’Univers distant dévoilée pour la première fois par le sondage VIPERS

    Le sondage spectroscopique VIPERS a été mené pendant 8 ans à partir du spectrographe VIMOS au Very Large Telescope de l’ESO. Le but de ce projet a été de collecter des spectres de galaxies lointaines sur deux grands volumes de l’Univers tel qu’il était entre 5 et 9 milliards d’années après le Big Bang. L’échantillon de galaxies (...)
  • Mise en évidence de la contamination de la surface des astéroïdes par les poussières interplanétaires

    Les poussières interplanétaires, qui sont à l’origine de la plupart des étoiles filantes, représentent la fraction la plus importante de la matière extraterrestre accrétée par la Terre. Une équipe menée par Pierre Vernazza chargé de recherche CNRS au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (LAM - CNRS/Université Aix-Marseille) a (...)
  • Feu vert pour la mission SVOM

    SVOM est un satellite dédié à l’étude des sursauts gamma, ces bouffées ultra-énergétiques qui nous atteignent depuis l’Univers tout entier. Ces phénomènes signent des évènements cataclysmiques, comme l’explosion finale d’étoiles très massives, ou la coalescence d’étoiles à neutrons entre elles ou avec des trous noirs. Bien que plusieurs (...)
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 16 |

Notes

[1de la Torre S., & VIPERS Team, arXiv : 1612.05647

[2Krywult, J., & VIPERS Team, arXiv : 1605.05502

[3Moutard, T. et al., 2016A&A...590A.102M

[4Haines, C., & VIPERS Team, arXiv : 1611.07050

[5Ces derniers se situent pour la plupart dans la partie externe de la ceinture principale, à proximité de la bande de poussières.